HardAlpiTour 2011

Racontez vos exploits !

Modérateurs : rvcoincoin, TiTi, xl600

Répondre
Avatar du membre
Mimi
Mamie *
Messages : 4408
Enregistré le : lun. sept. 24, 2007 11:42 am
Moto(s) : Cagiva éléfant 750-89 et 650-88
Département : 13-Bouches-du-Rhône
Localisation : Back to the sun

HardAlpiTour 2011

Message par Mimi » mar. sept. 13, 2011 10:23 am

Rapide CR de ce week-end de fous qui s'est mal terminé pour moi :cry:

70 participants, 42 arrivants !
Beaucoup d'équipes ont zappés les parties difficiles et ont pris des portions de route
Et contrairement à ce qui était annoncé, il y a quand même des passages sacrément techniques
et je crois que j'ai bien fait de me faire mal :roll:
Même Gégé a avoué qu'ils en ont bâvé, le plus dur étant le passage dans un pierrier à 4h du matin ou encore
cette descente longue de 3Kms à 30%, avec plein de grosses pierres qui remontait ensuite
L'orientation au GPS a bien fonctionné
P9100588 [640x480].JPG
Départ à 14h45 pour la 1ère étape 140kms à faire en 5h

Nous partons avec nos amis, les éléfantistes italiens
Banderole en hommage à Claudio Castiglione décédé cet été à l'âge de 63ans
Grazie_Claudio! [640x480].JPG
Gégé, Walter, James, Pascal et moi. Il manque Danilo sur la photo,
il a bossé jusqu'à midi et est venu nous rejoindre à 13h

J'étais en pleine forme, tout allait bien, le bifaro passait bien, il grimpait partout
et si j'ai stressé à mort avant le départ,
c'en était fini dès que nous sommes partis avec l'impression d'attaquer une belle sortie TT avec nos potes
dans un rythme très soutenu comme d'habitude avec les italiens (ils sont épuisants :mrgreen: )

Les premières pistes sont faciles et puis le degré de difficulté augmente progressivement...
P9100593 [640x480].JPG
Gégé en profite pour faire une démonstration de salto avant dans un profond ravin
P9100603 [640x480].JPG
Lors d'une réception suite à un saut sur une grosse bosse, la bavette du garde-boue avant s'est coincée dans le sabot et a bloqué la direction vers la gauche.
La moto a fait demi-tour tout en éjectant Gégé qui a fait un vol plané dans le ravin, la moto a été miraculeusement retenue par deux troncs d'arbres, tête en bas, avec les pneus en l'air

Gégé a été arrêté grâce à une grosse racine mais s'est entaillé la main gauche...
Et les fous-rires quand on a réalisé qu'il n'y avait rien de grave que Pascal a dit à Gégé qu'il avait passé l'âge
de faire des cabrioles pareilles et qu'il n'avait pas intérêt à recommencer :lol:

Il a fallu descendre en rappel à l'aide d'une corde pour aller récupérer le gps qui s'est envolé aussi

Le temps de redresser le guidon qui s'est retourné, de replacer 3-4 bricoles, de voir que le pneu arrière est imbibé d'huile
mais la terre des pistes va sécher tout ça, nous continuons...

Dans une montée raide en forêt, sur un terrain de terre, sable et cailloux, succession d’épingles étroites et serrées, je négocie mal un virage parce-que trop proche de Gégé, je pose la moto par terre mais sans gravité....
Ensuite une vicieuse épingle à gauche arrive, je la prends tranquillement, la roue avant dérape et la moto "part" dans le devers, sachant ce qui m'attend, je la ralentis, suis presque à l'arrêt mais je sais que je n'arriverais pas à la rattraper vu son poids et la laisse partir tout en essayant de m'écarter afin de ne pas finir dessous :?

Ma jambe gauche posée à terre, comme collée et tout le reste du corps qui "vrille" au-dessus de genou vers la gauche et me jette en arrière, la tête la première
Ca craque, je suis par terre et ça fait mal (y a plein de gros mots qui me passent par la tête mais ce serait indécent de les citer ici)
Pascal me relève et me pose de côté (il est fort Pascal :mrgreen: )
Pendant qu'avec Gégé il relève la moto, je commence à bouger le genou... ça va, il plie mais je sais pour avoir déjà vécu une situation à peu près identique il y a 3 ans, que très rapidement ce sera bloqué :(

Je dis aux garçons, qu'il faut qu'on se dépêche de sortir de cette forêt dans laquelle on grimpe depuis un bout de temps, que l'on retrouve vite la civilisation

Encore un bout de piste à faire, debout pas le choix vu le terrain cassé, mais lorsque je passe les vitesses, j'ai l'impression que mon genou part un peu en vrac :roll:
Je termine quand même en roulant assise dès que la piste le permet
Pas le temps de traîner, on continue et au bout de 20mn, on fini par arriver dans un tout petit village (5 maisons loin de tout) où d’autres participants attendent, reprennent des forces, avant de continuer

Je n’arrive plus à m’appuyer sur la jambe gauche pour descendre de la moto et je sais que pour moi la HAT s’arrête-là :cry:
Pascal me dit :" quand j'ai vu ton genou partir dans un sens et toi dans l'autre, j'ai compris de suite que c'était fini pour toi"

Les italiens ne nous ont pas attendus, ils sont déjà repartis.
Ils ont fait passer le message qu’ils nous attendraient plus loin

J’appelle Nicolas (notre ami-assistant-accompagnateur) à 18h pour lui demander de venir me récupérer, nous sommes à 120kms du camping où il est entrain de préparer une thermos de café à apporter à la fin de la 1ère étape…

Pascal s’inquiète de savoir s’ils peuvent continuer étant donné qu’ils ne seront plus que deux
Je lui réponds qu’il est hors de question d’arrêter et qu’ils ont intérêt à arriver au bout
Le voilà rassuré :D

Un motard italien qui ne participe pas, mais est venu là pour voir ses copains déboucher de la piste, va m’accompagner par la route jusqu’au prochain village qui est à 17 kms au point de RDV fixé avec Nicolas
Je remonte sur la moto, force pour plier le genou et on y va, le coeur gros :twisted:

Finalement nous roulerons plus de 50kms jusqu’à ce que nous croisions Nicolas avec la voiture + remorque
Ben oui, c'était idiot de s'arrêter et d'attendre au bord de la route, ça nous a fait gagner du temps
La route était belle et viroleuse mais on se traînait lamentablement à 50km/h, j'avais envie de lui dire d'accélerer
je voulais en profiter sachant que je ne remonterais certainement pas sur une moto avant un bout de temps :twisted:
Mais lui avait peur que je n'y arrive pas, il aurait fallu qu'on se mette d'accord avant :wink:

L’italien aide Nicolas à charger mon éléfant sur la remorque et nous retournons au camping afin que je prenne une douche
Aucune envie d’aller à l’hôpital mais plutôt d’aller voir notre équipe à la première pause, c'est plus important pour moi
Gégé et Pascal sont arrivés vers 21h30, nous les rejoindrons vers 22h
Certains m’ont l’air déjà bien fatigués et très poussiéreux

Je traîne méchamment la patte et nous mangerons un bon plat de pâtes en compagnie des participants.
Les organisateurs me donnent un sac de glaçons pour le genou et me conseillent d'appeler EuropeAssistance
(souscription obligatoire avant le départ) mais non, je veux profiter de tout ce qui se passe autour, de cette super ambiance où l'entraide et l'amitié arrivent en tête de liste, continuer à participer à ma manière
Butée et obstinée :wink:
IMG_1497 [640x480].JPG
Pour la suite, Pascal et Gégé constituent une équipe d’enfer avec Danilo,
ami éléfantiste italien. Des vrais champions :!:
Gégé a une pêche d'enfer grâce au redbull, coca, café qu'il a ingurgité avant le départ
Danilo tient bien le coup aussi mais Pascal fera des micro-siestes (fait préciser qu'il est parti depuis Metz en moto le vendredi, 900 kms, arrivé à 2h du mat')

Ils arriveront à la 2ème étape à 4h45 du matin, à la 3ème vers 11h30 où nous les avons attendus
Toujours pas question pour moi d'aller à l'hôpital, je ne veux pas rater leur arrivée :!:
Ils finiront vers 15h30 à Cesana Torinese
P9110610 [640x480].JPG
James abandonnera aussi avant la fin de la 1ère étape, il est tombé plusieurs fois sur le même genou
et ira à l'hôpital où ils lui feront une infiltration
Walter ne fera que la 1ère et dernière étape

De temps en temps, tout au long du parcours, les équipes se retrouvaient...
Claudio sur son AT rouge qui avait fait la Motonightmare avec nous en décembre 2010
P9110636 [640x480].JPG
L’honneur des Cagiva Eléfant est sauvé et ils ont été félicités à maintes reprises d’être allés jusqu’au bout tout en ayant fait la totalité du parcours - 26 heures de TT non stop - rochers +grimpette+sable+gras dans un début de bourbier pour le final
Je n'en ai fait que 80kms mais ils étaient très chouettes, 2 petites chutes mais je n'ai rien cassé sur ma moto, c'est bien là l'essentiel, non :roll: :lol:

Retour à la maison dimanche à 22h, dodo à 0h30, Gégé est allé au boulot lundi matin à 8h30 en me déposant à l'hôpital au passage.
Je n'ai pas encore les interprétations, mais d'après le médecin, j'ai une grosse entorse du ligament interne et des lésions sur les ligaments croisés.
Immobilisation, orthèse,infirmier tous les jours pour piqûre, IRM dans 15 jours, RDV avec chirurgien....
Modifié en dernier par Mimi le mer. déc. 31, 2014 9:34 am, modifié 4 fois.
La seule chose qu'on est sûr de ne pas réussir est celle qu'on ne tente pas - P.E Victor
Avatar du membre
Pistafagoule
le fanfaron
le fanfaron
Messages : 722
Enregistré le : mer. août 11, 2010 12:07 am
Moto(s) : XT660R-2010
Département : 06-Alpes-Maritimes
Localisation : DTC

Re: HardAlpiTour 2011

Message par Pistafagoule » mar. sept. 13, 2011 10:50 am

Désolé pour ton genou, j'espère que tu pourras vite remonter sur ton elefant pôur nous conter de nouvelles aventures. :wink:

Je m'interroge quand même sur le bien-fondé de ce raid nocturne ouvert à tous pour lequel les critères d'admissibilité sont une visite médicale sommaire, un abonnement à Europ'Assistance et un nombre de places limitées, là où l'on attendrait plutôt l'exigence d'une licence fédérale et la pratique soutenue de l'enduro. Sont pas un peu marbrés les italiens d'organiser des trucs comme çà ? Il est étonnant qu'il n'y ait pas encore eu d'accident grave...

Mais ça n'est que mon avis personnel.
Allons au fond des choses...
Image
Avatar du membre
Mimi
Mamie *
Messages : 4408
Enregistré le : lun. sept. 24, 2007 11:42 am
Moto(s) : Cagiva éléfant 750-89 et 650-88
Département : 13-Bouches-du-Rhône
Localisation : Back to the sun

Re: HardAlpiTour 2011

Message par Mimi » mar. sept. 13, 2011 11:15 am

Oui mais là on se lancerait dans un truc quasi professionnel qui ne serait du coup plus ouvert à tout le monde :?
Regarde ce qu'est devenu le Paris-Dakar, c'est d'une tristesse par rapport à l'époque de Thierry Sabine :twisted:
Plus de 2cv ou de 4L qui participent, que des trucs de pros
Si t'as pas le fric nécessaire, tu reste à la maison :?

Il est vrai qu'il faut un sacré niveau et de l'endurance pour tenir le coup mais c'est bien pour celà que beaucoup ont vite fait demi-tour lorsqu'ils ont vu les difficultés qui les attendaient ou ont fini par prendre la route parce-que trop crevés

Il n'y a pas de classement, aucune pression, chacun fait comme il le sent et surtout comme il peut
A chacun de prendre ses responsabilités, ce sont des adultes :!:
Les participants signent une décharge...Il y a eu un peu de casse par ci par là...
Un type en SuperTénéré neuve a cassé son cadre et moteur en passant trop fort sur une marche où il est resté accroché
La moto n'était peut-être pas adaptée ou lui pas très doué :roll:

L'ambiance est vraiment géniale...cette tension palpable quand t'attends à une étape avec les autres accompagnateurs
Dès qu'une équipe arrive, on lui demande des nouvelles de la nôtre, des autres...ils nous racontent leurs galères, on les encourage à continuer

Et sur le parcours, dès que quelqu'un est arrêté, les suivants qui passent marquent une pause pour s'assurer que tout va bien, pour filer un coup de main en cas de besoin...

C'est très fort et on a du mal à se séparer une fois que c'est fini,
Pour les participants, c'est une très belle épreuve, riche en souvenirs et l'amitié s'en trouve encore renforcée

Il est évident qu'on y retournera l'année prochaine mais je me contenterais de faire l'assistance...
J'ai l'endurance mais pas le niveau et les garçons en ont suffisemment à faire pour ne pas encore s'occuper de passer ma moto en plus de la leur dans les passages compliqués
P9110647 [640x480].JPG
Dernière étape, la plus facile et tellement belle
P9110659 [640x480].JPG
Pause dodo pour les "survivants" avant de rentrer par la route à 17h30
P9110661 [640x480].JPG
La seule chose qu'on est sûr de ne pas réussir est celle qu'on ne tente pas - P.E Victor
Avatar du membre
Chatothierry
La Pipelette *
Messages : 7235
Enregistré le : lun. mai 14, 2007 6:01 pm
Moto(s) : K1100LT-92 , XT660Z-2010, DR350SE-99
Département : 13-Bouches-du-Rhône
Localisation : Chateaurenard (13160)

Re: HardAlpiTour 2011

Message par Chatothierry » mar. sept. 13, 2011 2:18 pm

Ben dis donc, c'est pas de bol, ma pov Mimi... :?
J'espère que ton genoux ne te fait pas trop souffrir, et que tu vas vite récupérer ;)

En tout cas, c'est quand même un sacré raide, votre truc, et personnellement, je ne sais pas si j'oserai me lancer dans une aventure pareille ! :roll: (quoique je dis ça, mais... :twisted: ) :lol:

Ton éléfant est rentré aussi à la maison ?
Une moto, des BD... et la vie est belle Image
Avatar du membre
Mimi
Mamie *
Messages : 4408
Enregistré le : lun. sept. 24, 2007 11:42 am
Moto(s) : Cagiva éléfant 750-89 et 650-88
Département : 13-Bouches-du-Rhône
Localisation : Back to the sun

Re: HardAlpiTour 2011

Message par Mimi » mar. sept. 13, 2011 2:28 pm

Toi t'as pas tout lu :mrgreen:

Nicolas nous a accompagné en voiture plus remorque, c'est donc lui qui nous a ramené à la maison le dimanche soir :wink:

Pour mon genou, je ne sais pas trop, j'attends de passer l'IRM le 26/9, faut que l'hématome se résorbe d'ici-là mais je suis sceptique pour la virée au Maroc le 21/10 :twisted:
Mais j'ai pas dit mon dernier mot, on verra !

Il y a 3 ans pour une blessure moins grave, il m'a fallut 3 mois pour pouvoir suffisemment plier le genou et refaire de la moto...à moins que Gégé ne m'installe des commandes avancées sur l'éléfant :roll: :mrgreen:
La seule chose qu'on est sûr de ne pas réussir est celle qu'on ne tente pas - P.E Victor
Comptesupprime

Re: HardAlpiTour 2011

Message par Comptesupprime » mar. sept. 13, 2011 7:51 pm

Commentaire supprimé
Avatar du membre
jeanmi
Chubaka
Messages : 2576
Enregistré le : jeu. sept. 25, 2008 4:31 pm
Moto(s) : 600XTK-1991, 750 Super T-1989
Département : 84-Vaucluse

Re: HardAlpiTour 2011

Message par jeanmi » mar. sept. 13, 2011 9:22 pm

ah ben M...E pour ton genou Mimi :(
j'espère que ce sera moins grave que tu ne le penses........et que tu pourras faire ton raid au Maroc :?
je serais curieux de voir ce que sa donne des commandes avancées style HD sur ton éléfant!! :roll:


remet toi vite!! :wink:
semper carpe diem
Avatar du membre
Pitchoune
Pitchoune + Milegas = Pitchougas *
Messages : 821
Enregistré le : ven. sept. 28, 2007 2:06 pm
Moto(s) : DR125SE / Alp 4.0
Département : 48-Lozère
Localisation : entre Margeride et Aubrac

Re: HardAlpiTour 2011

Message par Pitchoune » mar. sept. 13, 2011 10:05 pm

Une expérience que j'aimerai faire et qui se fera sans doute l'année prochaine.
Gégé et Mimi sont géniaux, y'a qu'eux pour dégoter des trucs pareils.
Heureusement que ce genre d'organisations existent encore, bon enfants, sans cadre hyper rigide comme dans beaucoup de trips en France.
Gégé a mieux tenu le coup que beaucoup de "jeunes" qui l'ont fait, en plus leur groupe a fait tout le parcours TT sans prendre les portions de replis.
Mimi s'est fait mal après 80 km mais telle que je la connais elle aurait bouclé une bonne partie du parcours sans ça.
Et ce sont mes amis à moi :mrgreen:
:lol:
Ne changez rien, continuez de rester jeunes :D
"Dans la vie, rien n'est à craindre, tout est à comprendre." Marie Curie
Avatar du membre
Rascal
le fanfaron
le fanfaron
Messages : 568
Enregistré le : mar. nov. 30, 2010 8:14 pm
Moto(s) : V-Strom 650 . 2013
Département : 34-Hérault

Re: HardAlpiTour 2011

Message par Rascal » mar. sept. 13, 2011 11:11 pm

Bravo pour tout .

Bon rétablissement au LLI .

J'ai raté un épisode , vous allez faire quel raid au Maroc ?
Avatar du membre
Mimi
Mamie *
Messages : 4408
Enregistré le : lun. sept. 24, 2007 11:42 am
Moto(s) : Cagiva éléfant 750-89 et 650-88
Département : 13-Bouches-du-Rhône
Localisation : Back to the sun

Re: HardAlpiTour 2011

Message par Mimi » mer. sept. 14, 2011 8:47 am

Nous devions partir 15 jours au Maroc du 21/10 au 05/11 pas pour un raid mais pour des vacances motos avec 4 potes....

Je vous poste le Compte-rendu de notre ami Pascal, afin que vous ayez un autre son de cloche,
presque en direct-live :wink:

".....Bon alors petit retour sur ce week end TERRIBLE.

Terrible car pour ma part 2174km parcourus (et presque autant de ml d’huile consommé…) du vendredi 15h au lundi 23h30, dont 530km d’endurance sur plus de 24h, une stupide panne d’essence le vendredi et le câble de gaz qui rend l’âme le lundi sur le retour.

Terrible car dans ces 530km, j’estime que l’on a parcouru 330km de pistes, de toutes sortes, allant de la mise en jambe (désolé Mimi) pour la première à la ressourcante pour la dernière, sans parler de l’écœurante étape 3….

Terrible car à mon arrivée tardive GG était là, plus motivé et presque plus réveillé que moi malgré l’heure très avancée (2h30). J’ai pu me rendre compte au réveil que tout le reste du team était dans le même état, surtout Mimi qui me semblait être survoltée. Ca m’a fait du bien car depuis le début de l’été que je galère sur le moteur de mon AC, j’étais parti écœuré avec une fuite d’huile non résolue et quelques euros de plus en moins en voulant bien faire…
Et Nico qui nous boostait pour que l’on se concentre à préparer les bécanes pour le départ, gérant de main de maître la logistique.

Terrible de part une organisation sans faille (sérieuse avec tout un tas de paperasse a remplir), bluffé par le nombre de participants annoncé au départ (70), l’excitation palpable chez tous, le briefing avant départ qui nous annonce une modification de la première trace pour cause de course d’enduro officielle. Surpris par la présence de quelques enduro (finalement on en a remonté une paire sur les pistes, comme quoi ! ), alors que le règlement stipulait machine monocylindre de 150kg mini et multi-cylindre type GS.. Et malgré tous pas de moquerie sur la machine des uns et des autres, chacun se saluant d’un signe au passage, s’interrogeant lorsqu’ils croisaient un groupe à l’arrêt. Un profond respect pour chacun.

Terrible car les paysages sont magnifiques, mais je n’ai pris la pleine mesure de l’étendu de ceux-ci que lorsque l’on s’est attaqué avec enthousiasme à la 3é étape. J’avais déjà pu en constater la diversité lors de notre entraînement en juillet avec les italiens.

Terrible car exigeant, éreintant, lessivant. Pas à la première difficulté ; ni à la dixième, ni le coup de barre de 2/3h du mat’ en pleine digestion. Non c’est la 3éme étape qui fut , de l’avis de tout le team, la plus difficile. On aurait d’ailleurs pu s’en douter puisque nous devions traverser la « vallee de l’infernoto » soit la vallée du petit enfer.
Et elle porte bien son nom, cette vallée, qui n’en finissait plus de monter, descendre avec tous les types de terrains, terreux, caillouteux, rocailleux, sableux. A peine une difficulté passée, une petite liaison et hop de nouveau une difficulté du même calibre.
Celle qui m’a le plus marquée est la descente rocailleuse, avec des blocs de roche que je suppose perdus en route par les charrettes moyenâgeuse chargée de rapatrier vers le monde civilisé ces rocs extraits des carrières que l’on a traversées. Le sabot Millepistes répliquat ayant été salvateur puisqu’il m’a fait rebondir sur un de ces roc suite à une erreur de trajectoire.

Terrible car malgré la perte rapide et contrariante de Mimi nous avons continué l’aventure dans le même esprit, celui de faire le plus de TT possible et finir absolument. Ravis par la présence de Danilo à nos côtés pour continuer l’épreuve.

Terrible car mon manque de préparation physique nous à ralenti, tout comme mon manque d’expérience comparé à la GG Team et Danilo (qui de source sûre passe le plus clair de son temps sur les pistes depuis qu’il peut rouler en 2 roues motorisés).
C’est bien grâce à cette expérience que je suis passé partout presque les yeux fermés, me calant quasi aveuglement dans les traces de mon poisson pilote de GG, avec son éclairage « comme en plein jour ». Et quel maîtrise de son GPS !
Sans parler du manque de sommeil, entre le boulot et le remontage catastrophe de mon éléf’. J’ai même « imposé » une pause d’1h au team à l’arrivée de la 3é épreuve, n’ayant plus aucun tonus pour contenir la machine, même sur bitume… C’était trop dangereux de rouler dans cet état.

Pascal à 11h30 se demandant ce qu'il faisait là :mrgreen:
IMG_1502 [640x480].JPG
Le repos du guerrier avant de repartir
P9110652 [640x480].JPG
Terrible car malgré les contretemps que nous avons eu (le salto de GG, la perte de Mimi, les plantages de GPS, la purge d’embrayage à 4/5h du mat’ au dessus de la mer de brume, la fatigue, l’écœurement), l’envie de tout faire et de finir était la plus forte. Danilo nous ayant répondu qu’il faisait comme nous, quelque soit notre choix. Ce n’était pourtant que la 2é fois que l’on roulait ensemble.

Terrible car je sens bien que ce défi, je le recommence l’année prochaine, en m’affûtant physiquement ainsi que mon éléf’.

Pour finir, un grand merci à GG et Mimi qui m’ont accordé leur confiance pour partager cette épreuve à leur côté. Merci à Nico d’être venu faire le chauffeur/reporter/supporter, on en avait bien besoin. Et désolé d'avoir écourté ta nuit de vendredi
[/i]
Modifié en dernier par Mimi le mer. sept. 14, 2011 7:11 pm, modifié 1 fois.
La seule chose qu'on est sûr de ne pas réussir est celle qu'on ne tente pas - P.E Victor
Avatar du membre
AMBROISE
L'homme qui glisse à pic *
Messages : 1666
Enregistré le : dim. mai 07, 2006 8:39 am
Moto(s) : Bertha.... 800 GS + RD03
Département : 06-Alpes-Maritimes
Localisation : Nice (06)

Re: HardAlpiTour 2011

Message par AMBROISE » mer. sept. 14, 2011 1:32 pm

Bravo à tous les 2 pour cette aventure humaine et surtout physique !! :shock:
Je pense que beaucoup d'entre nous n'oserai pas se lançer dans un trip pareil! enfin ........je sais pas les autres mais moi non :D !! je tient à mes côtes !!!!! :lol:
je te souhaite un bon rétablissement Mimi, et surtout rapide! :wink:
@mbroise
Avatar du membre
Mimi
Mamie *
Messages : 4408
Enregistré le : lun. sept. 24, 2007 11:42 am
Moto(s) : Cagiva éléfant 750-89 et 650-88
Département : 13-Bouches-du-Rhône
Localisation : Back to the sun

Re: HardAlpiTour 2011

Message par Mimi » jeu. sept. 15, 2011 4:50 pm

Merci beaucoup, je vais voir ce que je peux faire :wink:

Pour l'instant je n'arrive pas à remettre les pieds sur terre, au propre comme au figuré, ma tête est toujours là-bas :D
J'ai une année de prépa devant moi 8)

Lien vers l'album Picasa ...

https://picasaweb.google.com/gemimi26/HAT092011#
La seule chose qu'on est sûr de ne pas réussir est celle qu'on ne tente pas - P.E Victor
Comptesupprime

Re: HardAlpiTour 2011

Message par Comptesupprime » jeu. sept. 15, 2011 7:00 pm

Commentaire supprimé
Avatar du membre
Pitchoune
Pitchoune + Milegas = Pitchougas *
Messages : 821
Enregistré le : ven. sept. 28, 2007 2:06 pm
Moto(s) : DR125SE / Alp 4.0
Département : 48-Lozère
Localisation : entre Margeride et Aubrac

Re: HardAlpiTour 2011

Message par Pitchoune » jeu. sept. 15, 2011 10:35 pm

Compte supprimé a écrit :Super photos Mimi, merci encore!
Tu enflammes l'idée de le faire l'année prochaine! :mrgreen:
Flo, tu fait quoi en septembre 2012? :mrgreen:
Ben, la HardAlpiTour biensûr :mrgreen:
Modifié en dernier par Pitchoune le sam. sept. 17, 2011 2:04 pm, modifié 1 fois.
"Dans la vie, rien n'est à craindre, tout est à comprendre." Marie Curie
Comptesupprime

Re: HardAlpiTour 2011

Message par Comptesupprime » ven. sept. 16, 2011 10:25 am

Commentaire supprimé
Répondre